Sur le divan

Publié le 19 novembre 2011 à 14h40 | Mis à jour le 19 novembre 2011 à 14h40

 

Sur le divan avec Roch Voisine

Stéphanie Vallet
La Presse

Pour ses 25 ans de carrière, Roch Voisine se sera offert le Centre Bell deux fois plutôt qu'une. Après un passage remarqué en juin dernier, il remonte sur scène le 25 novembre, au grand bonheur de ses fans auxquels il promet de nombreuses surprises.

«La première partie sera assurée par un invité-surprise. Il y aura aussi trois nouveaux artistes avec moi sur scène. On a deux heures d'Americana etune autre heure de mes succès des 25 dernières années avec quelques chansons de Noël. La surprise est un élément important de ce concert, je n'en dirai donc pas plus!» lance le chanteur.

 

Fort des 170 000 exemplaires vendus de deux premiers albums d'Americana et deux Félix au dernier gala de l'ADISQ, Roch Voisine lancera le 29 novembre le dernier volet de la trilogie, California, dans lequel il revisite de grands classiques des Beach Boys, d'America, de The Mamas & The Papa's ou encore des Monkees.

 

 

«California est un peu plus grand public et très côte ouest américaine dans le choix des chansons, qui sont aussi connues en France et au Maghreb qu'en Amérique du Nord», explique Roch Voisine.

 

L'interprète d'Hélène, qui a vendu plus de 11 millions d'albums en carrière, a décidé à 48 ans de repartir à la conquête du Canada. «Je vais me laisser un peu désirer en Europe. J'ai sorti cinq albums en trois ans là-bas, ça commence à faire un peu trop, dit-il. Ça fait 10 ans que je n'ai rien fait au Canada anglais, à part les tournées ponctuelles. Vu qu'il faut commencer quelque part, on revient avec un best of à l'européenne, ce qui veut dire qu'il y aura de nouvelles chansons aussi et, on l'espère, un important duo. Un album original en anglais va sortir tout de suite après; ça fait des années qu'il est prêt! Il se situe un peu dans la veine de By Myself, extraite de mon album Higher, sorti en 2002: dans le genre folk rock avec un soupçon de country, et une approche très pop. Disons qu'il sera plus près musicalement de Coldplay que de Johnny Cash», poursuit-il.

 

Roch Voisine sortira également une version québécoise de Confidences, un album sorti en France en 2010, auquel il compte ajouter de nouvelles chansons et adapter certains textes pour le marché québécois.

 

 

Q & R

 

 

 

Dans quel roman aimeriez-vous vivre?

 

Dans une aventure de Bob Morane de l'auteur Henri Vernes. J'ai toujours rêvé un jour de jouer ce personnage dans un film. J'ai un peu le même tempérament que lui.

 

Quel était votre premier disque?

 

Le premier disque que j'ai acheté était Gord's Gold, de Gordon Lightfoot quand j'étais au secondaire.

 

La chose la plus folle que quelqu'un ait faite pour vous?

 

Se tatouer mon visage sur le corps. Ça commence à être pas mal fou! Il y a aussi ma copine qui a passé trois jours dans un aéroport à cause d'une tempête de neige pour venir me rejoindre à Paris pour me faire une surprise.

 

Quelle votre citation favorite?

 

«Les deux mots de la langue française qu'il ne faut pas mettre l'un à la suite de l'autre sont trop et tard.» On ne peut pas tout faire dans la vie, mais quand des occasions passent, il ne faut pas les rater!

 

Avez-vous déjà utilisé votre notoriété pour obtenir quelque chose?

 

Absolument! Souvent. Il faut que ça serve à quelque chose une fois de temps en temps. Pour des places au restaurant ou faire accélérer le service, par exemple.

 

Votre dernier coup de coeur?

 

Je suis vraiment dur à épater, je n'ai pas souvent de coup de coeur.

 

Votre dernier coup de gueule?

 

Les gens n'ont rien contre l'argent que le gouvernement dépense, mais on ne sait pas où il va. Personne ne peut répondre et je trouve ça effarant. Moi, je l'ai vécu quand je travaillais à la Défense nationale pendant mes études à Ottawa. Je devais créer un programme informatique pour qu'ils sachent où ils en étaient dans leurs dépenses!

 

Quel est votre rêve le plus fou?

 

Ce serait de faire une tournée tout seul avec ma guitare partout sur la planète à faire des stades de 80 000 personnes, tout en tenant la route pendant deux heures avec des gens qui connaissent toutes mes chansons. Ça n'arrivera jamais, mais ça serait le sommet de la popularité!

Partager


Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire
 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site