Roch Voisine sensible

Roch Voisine se dit sensible à la cause des hopitaux

 

Roch Voisine est le père de deux garçons âgés de six et quatre ans. Photo CDM par Claude Cormier/L'Écho du Nord et Le Mirabel/Agence QMi

Roch Voisine a participé à la 15e Classique de golf de la Fondation de l’Hôpital régional de Saint-Jérôme, lundi au club de golf Hillsdale de Mirabel. Répondant à l'invitation de Boom Desjardins, le chanteur, qui est le père de jeunes enfants, n’a pas hésité à donner pour cette cause.

Roch Voisine avoue avoir joué plusieurs tournois de golf pour des fondations: «Je l’ai fait à une certaine époque pour l’Hôpital de Saint-Eustache, de même que pour le Children Hospital et le Jewish Hospital à Montréal, il y a quelques années. Quand je suis là, et quand mon agenda le permet, je dis oui. »

Pour la Classique de l’Hôpital de Saint-Jérôme, c’est le chanteur Boom Desjardins qui a fait les contacts : «Boom m’a appelé car c’est lui qui devait être ici. J’ai accepté de le remplacer. La cause des hôpitaux, c’est important. J’ai de jeunes enfants. Quand j’ai eu besoin d’un oto-rhino-laryngologiste, c’est à l’Hôpital de Saint-Jérôme qu’on m’a recommandé d’aller, car j’ai récemment eu des problèmes de gorge. Avec l’état du système de santé, je trouve important d’aider les hôpitaux, individuellement.»

Habitué du Golf des quatre domaines à Blainville, où il réside, Roch Voisine se souvenait vaguement d’avoir joué au Hillsdale, mais ne se rappelait pas du terrain, lundi. Avant de s'élancer pour son premier coup, il a frappé quelques balles afin de se réchauffer: « Mais ça ne sera pas catastrophique, si je ne joue pas le par aujourd’hui», a-t-il lancé avec son légendaire sourire en coin.

Il aime le golf

Sportif naturel, Roch Voisine est natif du Nouveau-Brunswick. Outre ses talents de chanteur et de comédien, le grand public sait qu’il a déjà joué au hockey de haut niveau. Il a fait son hockey collégial à Limoilou, avant de connaître la gloire en chanson.

En tournée, il apporte toujours son sac de golf: «En Europe, il y a des terrains extraordinaires. Le golf, c’est peut-être la seule chose que je fais quand on a un break durant une tournée de spectacles.»

Roch Voisine confie qu’il aime ce sport pour son côté social, mais aussi pour la marche au plein air et tout le «scénario autour de la partie de golf».

«Dans le milieu du spectacle et de la musique, il existe des ligues de hockey. Mais le golf, c’est surtout des tournois. Par exemple, la semaine prochaine, je vais jouer pour les Petits Déjeuners.»

Auparavant, il donnera un concert au Centre Bell, ce vendredi 3 juin.

La Fondation

Lundi, le prétexte de cette 15e Classique de golf était évidemment d’amasser des fonds pour la Fondation de l’Hôpital régional de Saint-Jérôme. Organisé sous la présidence d’honneur de Manon Pelletier et François Bédard de l’entreprise Couvre-planchers Bédard, le tournoi aura permis de générer des profits nets de 80 000 $ pour la Fondation.

Les fonds serviront au développement des secteurs de l’anesthésie et de l’endoscopie à l’Hôpital de Saint-Jérôme.

 

 

mai 2011

 

S'abonner au service d'alertes de l'actualité
Version imprimable
email

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire
 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site