Du glamour

25 ans de carrière au Centre Bell : Roch Voisine, du glamour au continental

  • Imprimer
  • PDF
Michaël Giguère

Americana, spectacle country et folk déjà bien rôdé et augmenté de plusieurs chansons pour l’occasion du 25e anniversaire de carrière de Roch Voisine, fut précédé d’un tapis rouge où fans et curieux s’étaient massés afin de voir défiler les visages connus. Certains, même, en espérant peut-être y apercevoir Roch Voisine de près avant son entrée au Centre Bell.

Vers 19h30, sur le tapis rouge de la Cours Windsor du Centre Bell, il commence à s’installer une atmosphère frénétique, alors que défilent les interprètes Sylvain Cossette, Andrée Watters et Kathleen, les animateurs Denis Lévesque, Charles Lafortune et Pascale Wilhelmy, le compositeur Paul Daraîche, ainsi que le coureur automobile Jacques Villeneuve. Ces quelques invités parmi plusieurs autres ont décidé de se rendre au spectacle en empruntant la grande allée.  Au grand plaisir des fans et des photographes…

 

D’autres personnalités se sont faites plus discrètes et sont arrivées alors qu’il y avait déjà moins de gens le long du tapis rouge, dont l’animatrice Véronique Cloutier. Ayant accueilli récemment  Roch Voisine à ses émissions Les Enfants de la Télé et Le Verdict, elle ne pouvait refuser l’invitation. D’autres personnalités se sont faites encore plus discrètes, comme l’animateur Sébastien Benoît, et ont plutôt choisi d’éviter le tapis rouge.

 

Une soirée pleine de surprises

Il est 20h30, tout le monde gagne son siège et le spectacle commence. Mais, qui voit-on? C’est Hi! Ha! Tremblay, personnage que l’on croyait mort et enterré depuis 18 ans, qui vient prendre le micro pour les premières 20 minutes de la soirée. Récemment de passage à l’émission Le Verdict, l’interprète du personnage Michel Barrette avait pourtant déclaré qu’il ne remonterait plus sur les planches avec ce personnage. Conscient du fait que le public québécois l’associe toujours au personnage mythique de l’humour québécois Hi! Ha! Tremblay, il l’a malgré tout ressuscité le temps d’une soirée, au grand plaisir du public.

Juste avant la fin de la première partie du spectacle, c’est au tour de l’animatrice Sonia Benezra de prendre par surprise le public, mais surtout Roch Voisine. Elle a invité sur scène Al Gregory, ami et ancien chef de la sécurité pour Roch, afin de remettre ensemble au chanteur un disque d’or pour l’album Americana II, paru seulement il y a quatre semaines.

C’est finalement au rappel que l’on obtient la dernière surprise de la soirée :Isabelle Boulay effectue une (beaucoup trop) courte apparition pour entonner avec Roch Voisine la chanson country de Paul Daraîche À ma mère (Perce les Nuages).

 

Americana : un hommage à la chanson américaine et canadienne

C’est devant un public bien réchauffé que Roch Voisine a entonné la première chanson du spectacle, That’s how I got to Memphis. Plusieurs chansons folk, country et rock/pop se sont ensuite enchaînées, dont Lay Lady LayMrs RobinsonJohnny B. GoodeI’m a BelieverPretty Woman, City of New Orleans, et un clin d’œil au twist avec la chanson You Never Can Tell. Un hommage à « notre Willie à nous autres », pour reprendre les mots de Roch Voisine, ancien fan de la Soirée Canadienne, a aussi été effectué, avec la chanson Mille après Mille. « La Soirée Canadienne, c'était le Star Académie de l'époque, sauf que les artistes devaient passer devant le curé et le maire », a-t-il lancé à la blague.

Beaucoup de reprises ont été insérées au travers du répertoire du spectacle Americana de Roch Voisine, entièrement réinterprété de manière à offrir un son homogène toute la soirée, ce qui a fait la force du spectacle. Ne pouvant toutefois pas célébrer 25 ans de carrière sans interpréter ses plus grands succès, Roch Voisine a commencé à faire bouger davantage le public en chantant plusieurs de ses hits, au moment où quelques longueurs commençaient à faire s’impatienter quelques personnes (pouvait-on lire, notamment, sur Twitter). Ce n’est qu’à la toute fin du spectacle que nous avons pu entendre les succès tant attendus comme HélèneDarlingOochigeasAvant de partir, et, pour clôturer le spectacle, I’ll always be there.

On pardonne malgré tout à Roch Voisine pour les longueurs et l’attente, car très généreux, hier soir, c’était la soirée du chanteur, peut-être un peu plus longue qu’à l’habitude, mais bien méritée et appréciée de la majorité du public.

Le spectacle Americana sera en supplémentaire au Centre Bell en novembre 2011. Les billets seront en vente en fin de semaine. Tous les détails sur www.evenko.ca et www.centrebell.ca

Site officiel de l'artiste : www.rochvoisine.com

Crédits photo : Mathieu Guérin

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site