Rock Voisine

Rendez-vous doux

CA_PierreONadeau

Pierre O. Nadeau @

Journal de Québec, Publié le: | Mise à jour:

Rock Voisine

 

 

Photo, Karl Tremblay

Le chanteur a enchanté son public.

Bien sûr, les filles ont craqué pour leur beau Roch, hier soir, au Théâtre Capitole. Du côté des gars, même ceux venus à reculons, ils ont été touchés par le côté humain et authentique de l’homme derrière le personnage!

Pour Roch Voisine, qui célèbre ses 25 ans de carrière, l’heure est au bilan, et c’est ce qui nourrit sa tournée Confidences, qui vient de prendre son envol.

Après le succès de son projet Americana, Roch Voisine retrouve ses fans en toute intimité, les invitant à son «party de sous-sol».

«Party» est un grand mot pour qualifier ce rendez-vous doux qui privilégie le romantisme livré par ce chevalier galant à la voix et aux chansons accrocheuses… et au sourire toujours aussi vrai!

Dans son sous-sol

En ouverture de spectacle, le chanteur aux 12 millions d’albums vendus et ses cinq complices apparaissent en version acoustique autour de meubles d’époque qui retrempent le chanteur dans ses débuts.

Contrairement à ce que laisse sous-entendre le titre de ce spectacle et de son dernier album, Roch Voisine se garde bien de déballer de véritables «confidences». Pour les «affaires croustillantes» (de nature personnelle), il réfère plutôt son public à la… commission Charbonneau. Et le voilà lancé dans un survol musical de sa carrière, depuis sa plus récente pièce, D’Amérique, jusqu’à ce fameux prénom féminin qui l’a propulsé dans le firmament des étoiles.

Roch Voisine parle beaucoup. Entre deux chansons, il aligne les anecdotes sur le ton de l’humour.

Jennifer

À tous ces gens qui lui demandent quel est le plus beau moment de sa carrière, il aurait pu faire référence à tous les honneurs récoltés ici et ailleurs, mais il a plutôt préféré nommer une certaine Jennifer, non pas une flamme du passé, mais une jeune fille atteinte de cancer qu’il a eu le bonheur d’accompagner à un bal de Leucan.

Santana

Bien sûr, il ne peut faire abstraction de plusieurs moments vibrants, comme sa rencontre avec Carlos Santana, qui lui avait demandé de reprendre une pièce des Red Hot Chili Peppers.

Puis, les filles pousseront de nouveau des cris sur la ballade Laisse-la rêver, alors que les gars continuent d’espérer plus de moments rythmés, comme Jean Johnny Jean et le trop rapide clin d’œil à Americana.

La chaleur grimpera ensuite de plusieurs crans sur les airs électriques de I’ll Always Be There, et surtout Darling, qui fera lever une foule joyeuse et heureuse.

Roch Voisine sera de retour ce soir au Théâtre Capitole. Aucune supplémentaire n’est annoncée pour le moment

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire
 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site